Des collaborateurs fabuleux et passionnés

On trouve des personnes exceptionnelles partout. Ces cinq collaborateurs passionnés d’A.S.Adventure nous parlent de leur rôle au sein de l’entreprise et de la façon dont ils le concilient avec leur activité outdoor préférée. Ou est-ce l’inverse ?

#1 Frédéric De Meuter, store manager : passionné de survival et de trail

Depuis quand travaillez-vous chez A.S.Adventure ? Je travaille depuis près d’un an comme store manager du Store La Cloche d’Or à Gasperich au Luxembourg.

 

Quelle est votre passion et comment est-elle née ? Vers 19 ans, je me suis mis sérieusement à la course à pied. De la course à pied est née une passion pour le trail et tout ce qui l’englobe.

 

Que signifie « Adventure is everywhere » pour vous ? Depuis que j’ai rejoint A.S.Adventure, je remarque à quel point l’employeur, les collègues et même le matériel que l’on vend peuvent être des sources d’inspiration. Il m’arrive souvent de voir de nouveaux articles ou accessoires arriver dans la collection en magasin et de me dire qu’ils seraient utiles pour le trail. Par exemple une nouvelle veste imperméable ou des bandes réfléchissantes pour mon pantalon ou ma veste. Dans un sens, mon travail est le prolongement de ma passion. Et ça me convient bien.

« Enfant, j’étais dehors dès que j’en avais l’occasion. Toujours à la recherche d’un arbre à escalader ou d’une forêt pour me défouler. Je n’ai rien perdu de ma curiosité et de mon énergie et c’est précisément ces deux qualités que ma passion pour le trail stimule. Pour moi, c’est la combinaison parfaite entre mon amour de la nature et le besoin d’aller toujours plus loin. Le caractère rudimentaire du trail et le lien avec la nature nous déconnectent du confort parfois excessif de notre époque : c’est ce qui m’attire dans ce sport. »

 

« Si je m’écoutais, j’en ferais tous les jours, mais disons que je consacre en moyenne 30 à 35 heures par mois au trail. Chaque année, je m’offre quelques trail runs en Belgique et quelques week-ends à l’étranger avec des amis pour faire du trail. Mais je dois admettre que même les voyages en famille sont en partie consacrés à ma passion. Ma petite amie et moi pensons qu’il est important de transmettre l’amour et le respect de la nature à nos enfants. Je leur souhaite de trouver plus tard un loisir qui leur fera ressentir la même liberté et le même plaisir que j’éprouve pour le trail. J’emmène régulièrement l’aîné lors de mes entraînements de course à pied. Qui sait, il attrapera peut-être le même virus que son père. »    

#2 Irenya Naert, responsable de département : passionnée de chevaux

Depuis quand travaillez-vous chez A.S.Adventure ? Je suis responsable du département Trekking (femmes et hommes) chez A.S.Adventure à Audenarde depuis 2011.

 

Quelle est votre passion et comment est-elle née ? Je pratique le saut d’obstacles et le dressage, mais j’ai aussi obtenu des diplômes d’entraîneur B et d’instructeur B. Ce qui n’est pas étonnant quand on sait que j’ai suivi mes premières leçons d’équitation à quatre ans.

 

Que signifie « Adventure is everywhere » pour vous ? C’est la capacité à résoudre les petits problèmes de tous les jours. Ça peut paraître bizarre, mais j’adore vraiment ça. La vie n’est pas une succession de moments forts, mais cela fait du bien de réussir à surmonter les obstacles lorsqu’ils se présentent.

« L’équitation me donne un sentiment de liberté. Les chevaux sont honnêtes, et malgré leur taille, ils m’apaisent. Rien ne me fait me sentir aussi en lien avec la nature que de monter à cheval. Tout comme les humains, les chevaux ont leur caractère et il faut donc les approcher chacun différemment. Ce qui vous fait aussi prendre conscience de votre propre caractère. Si vous êtes de nature impatiente, vous n’irez pas loin avec les chevaux. Au contraire, si vous n’êtes pas assez proactif, le cheval risque d’en profiter. C’est incroyable la force physique, mentale et émotionnelle qu’il faut avoir pour mener un cheval à la perfection. »

 

« Enseignement et équitation cumulés, je consacre une quinzaine d’heures par semaine à l’équitation. J’aime le fait que chaque cheval exige une approche différente, que l’équitation est un sport en plein air et qu’il me met en forme. Le cheval permet aussi de découvrir des coins inaccessibles en voiture et même à vélo. Et pour moi, c’est vraiment fabuleux de constater à quel point, du haut d’un cheval, le monde est légèrement différent. »

#3 Katia Baert, responsable de département : coach de functional training passionnée

Depuis quand travaillez-vous chez A.S.Adventure ? En 2016, j’ai commencé à travailler chez A.S.Adventure à Lochristi en tant que vendeuse Activewear/Bike/Ski et en décembre 2017, je suis devenue responsable du département Activewear/Bike/Bay&Beach.

 

Quelle est votre passion et comment est-elle née ? J’ai fait du patin à un niveau international et quand j’ai arrêté, je suis devenue coach de functional training, car je sentais que la passion pour le sport ne me quittait pas.

 

Que signifie « Adventure is everywhere » pour vous ? En tant que coach de functional training, il faut rester informée de toutes les évolutions en matière de méthodes et de matériel de formation, ce qui permet de nourrir sa passion jour après jour. Ajoutez à cela le fait que chaque personne coachée a besoin d’une approche différente et vous vous rendrez compte que chaque parcours est une aventure dans laquelle on se lance à deux. Être coach de functional training est plus qu’une passion, c’est vraiment un mode de vie.

« Le functional training commence toujours par sept mouvements de base : push, pull, lunge, squat, bend, twist et gaite. On se base sur ces mouvements pour renforcer chacun là où il en a besoin, en fonction de la personne et du sport. Les fameux core trainings, stability trainings, force trainings, cross trainings et flexibility trainings en font partie. Je me suis spécialisée en prévention des blessures et en amélioration des performances, et je trouve formidable de pouvoir transmettre mes connaissances aux joueurs de tennis, coureurs, nageurs, cyclistes et triathloniens. »

 

« Ce que j’adore dans le functional training, c’est le fait de pouvoir accompagner toutes sortes d’athlètes et même les sportifs amateurs. La partie spécifique au sport est toutefois laissée aux spécialistes du sport en question. En plus, c’est bon pour mon esprit et mon corps. Je pense vraiment que ces connaissances me sont également bénéfiques en tant que personne et même en tant qu’employée. Non seulement parce qu’elles m’obligent à réfléchir et à évoluer avec l’autre, mais aussi parce qu’elles m’ont évité nombre de blessures et d’inconforts physiques grâce à mon excellente forme. »

#4 Peter Werbrouck, responsable de département : jardinier écologique

Depuis quand travaillez-vous chez A.S.Adventure ? J’entame ma quatrième année en tant que responsable du département Travel chez A.S.Adventure à Roulers.

 

Quelle est votre passion et comment est-elle née ? Ma passion pour le jardinage écologique et naturel est née dans la première maison que j’ai partagée avec ma femme. J’ai vite remarqué que notre jardin, en raison de la situation peu commune de notre maison, exigeait une approche très spécifique. J’ai de plus en plus approfondi le sujet.

 

Que signifie « Adventure is everywhere » pour vous ? Je ne passe pas un jour sans travailler dans mon jardin ou sans faire une bonne promenade en pleine nature. Si vous ouvrez un peu les yeux, vous y remarquerez que l’aventure est vraiment partout.

« Selon moi, l’approche écologique de notre environnement est le seul choix logique, pour nous-mêmes, pour l’environnement et pour nos (petits-) enfants. L’objectif était de créer un jardin naturel où toutes les plantes et tous les animaux trouvent leur place et contribuent pleinement à la biodiversité. En faisant beaucoup de recherches, en devenant membre de Natagora et de Velt et en suivant une formation de deux ans pour devenir Garde nature, j’ose aujourd’hui me qualifier de jardinier écologique. »

 

« Cette approche écologique est pour moi la seule voie à suivre, et cela se reflète également dans le reste de mes loisirs. J’adore me promener dans la nature, j’aime sortir en famille et j’aime observer les oiseaux. Ce qui me frappe, c’est que beaucoup de gens voyagent partout dans le monde, mais peu connaissent la nature de leur propre région. Qui peut énumérer les plantes qui poussent dans la réserve naturelle la plus proche ? Qui peut dire quels insectes y prédominent ? Voilà des choses qui me passionnent. »

 

« Mon jardin fait environ 1 000 mètres carrés et il est aménagé en différentes parties, chacune avec son identité et sa composition. Il arrive parfois que des personnes qui, par exemple, reviennent d’un voyage de trois mois au Pérou me disent : « Waouh, Peter, tu n’as pas besoin de voyager avec un tel paradis dans ton jardin ». À ces moments-là, je sens mon cœur faire un petit bond de joie. »    

#5 Thaïs Dupont, responsable de département : surflover

Depuis quand travaillez-vous chez A.S.Adventure ? Je travaille chez A.S.Adventure à Gand depuis septembre 2018 et je suis actuellement responsable du département Fashion et Trekking (femmes).

 

Quelle est votre passion et comment est-elle née ? J’ai grandi à la côte et j’ai donc toujours eu un lien fort avec la plage et la mer. Quand j’ai ranimé ma passion pour le surf en 2015, j’ai remarqué qu’elle va aussi de pair avec une vraie vision de la vie et une façon de voyager qui me plaît beaucoup.

 

Que signifie « Adventure is everywhere » pour vous ? Chez nous, les planches de surf sont toujours prêtes, elles témoignent du fait que l’aventure est là à tout moment. Il nous arrive de vite prendre la planche après une journée de travail bien remplie, ou de profiter d’un week-end de liberté pour aller au Rozel en France ou à Scheveningen. Parfois, on a juste besoin de se prendre quelques vagues.

« Pour moi, le surf est le moyen idéal de me détendre complètement. Surtout dans des endroits comme la Bretagne où il ne faut pas rivaliser avec trente autres surfeurs pour prendre une vague et où la nature aux alentours est si belle qu’on oublie parfois de faire attention aux vagues. Surfer, c’est attendre patiemment, perdre la notion du temps et surtout observer et explorer l’endroit où l’on se trouve. On apprend des autres en les regardant et on rencontre de nouvelles personnes tous les jours sans avoir besoin de parler beaucoup.

 

Dans l’eau, tout le monde est pareil. Ce que l’on fait dans la vie n’a aucune importance, car on est tous là pour la même raison. J’adore aussi la façon de voyager qui va de pair avec le surf. Ce sont les vagues qui déterminent le voyage. Dans notre camionnette, il y a tout ce dont nous avons besoin. Nous dormons généralement près de la plage pour pouvoir aller dans l’eau plusieurs fois par jour. Et cela nous laisse du temps pour lire ou pour nous promener dans les endroits les plus reculés. En avril 2020, nous espérons faire un voyage au Maroc où nous logerions dans une surfhouse. »