basket.timer.attention

basket.timer.time.is.running.out

Comment choisir ses jumelles ?

Quand vous achetez vos premières jumelles, assurez-vous que ce soit le bon modèle. Autrement dit, elles doivent répondre parfaitement à vos besoins. Pour faire le bon choix, répondez à ces trois questions de notre expert Steven Buelens.

1. À quelle distance souhaitez-vous observer l’objet ?

Les performances des jumelles sont exprimées en chiffres : le grossissement x le diamètre de l’objectif. Le grossissement – ou la puissance – indique à quel point vous rapprochez l’objet de vous.

 

Un exemple :

Si vous observez un chevreuil situé à 100 mètres à l’aide d’un grossissement 8 ou 10, vous aurez l’impression qu’il se tient respectivement à 12,5 ou 10 mètres de vous.

 

Cela ne fait pas une grande différence. Si vous cherchez des jumelles générales, il suffit d’opter pour un grossissement 8. En effet, plus le grossissement est élevé, plus l’image est instable. Seuls les ornithologues professionnels équipés d’un bon statif ont intérêt à opter pour un grossissement 10, par exemple pour observer les détails du plumage d’un oiseau.

2. La taille et le poids sont-ils importants ?

Le diamètre de l’objectif, exprimé en millimètres, détermine la taille et le poids des jumelles. Si vous optez pour un grand diamètre, les jumelles seront plus lourdes et prendront plus de place dans votre sac à dos. Quel est alors l’intérêt d’un modèle imposant ?

  • Un grand objectif capte davantage de lumière, ce qui donne une image plus belle et plus stable.
  • Vous souhaitez un grand grossissement ? Vous aurez alors besoin de plus de lumière pour obtenir une image nette. Le cas échéant, il est indispensable d’opter pour un grand diamètre de l’objectif.

Nombreux sont ceux qui cherchent un modèle compact et très grossissant. Pour éviter toute frustration, nous vous déconseillons ces jumelles car elles sont difficiles à manipuler.

3. Quelle doit être la largeur de mon champ de vision ?

Avez-vous déjà essayé de suivre un groupe d’oiseaux aquatiques en plein vol à l’aide de jumelles ? C’est difficile ! Plus le champ de vision de vos jumelles est grand, mieux vous y parviendrez. La « vision à 1 000 mètres » exprime la largeur de votre champ de vision : plus le chiffre est grand, plus le champ de vision de vos jumelles est large.

 

Comment le calculer ? 
Deux personnes, dos à dos, se trouvent à 1 000 mètres de vous. Elles s’éloignent jusqu’à disparaître toutes les deux de votre champ de vision. La distance qui les sépare à ce moment s’appelle la « vision à 1 000 mètres ». P.ex. 124 m à 1 000 m. Ce chiffre est également exprimé en degrés.

Enfin, pensez à l’exécution

Lorsque vous faites votre choix, tenez également compte de la qualité des jumelles. Deux paramètres sont importants :

  • Vous partez en safari dans un environnement poussiéreux ? Optez pour un modèle rempli au gaz, qui résiste à la poussière et à l’eau. En cas de variations des températures, les lentilles ne seront pas touchées par la condensation et ce modèle garantit une image plus nette.
  • La qualité des lentilles et prismes, la manière dont ils sont taillés et les enduits influencent aussi la qualité de l’image.

Si vous avez des questions techniques, adressez-vous à nos collaborateurs en magasin. Ils se feront un plaisir de vous donner une explication supplémentaire !