Comment fonctionne une veste de pluie respirante ?

Comme le dit le proverbe scandinave : « Il n'y a pas de mauvais temps, il n'y a que de mauvais vêtements ». Vous voulez marcher, faire du vélo et voyager sans être trempé(e) ? Alors optez pour la nouvelle génération de vestes de pluie 100 % imperméables, super légères, compactes... et très respirantes. Comment est-ce possible ? Le secret réside dans le système de couches innovant.

Imperméable et respirant

Faisons un peu de révision : que fait une veste de pluie respirante ? Très simple : d'une part, elle empêche la pluie d'entrer et, d'autre part, elle évacue votre transpiration. Une veste bien respirante ne laisse donc passer l'humidité que de l'intérieur vers l'extérieur.

 

Vous transpirerez quand même, mais la qualité de votre veste déterminera combien de temps cette transpiration restera collée à votre corps. Dans une veste qui ne respire pas bien, votre transpiration ne peut pas s'évacuer assez vite et il fait plus chaud dans votre veste qu'à l'extérieur. Cela provoque de la condensation, qui engendre une sensation de moiteur sous votre veste.

>> BON A SAVOIR : sur l'étiquette ou la carte attachée à la veste, vous verrez souvent une indication de la colonne d'eau qui renseigne sur l'imperméabilité du vêtement (par ex. 20 000 mm), ainsi qu'un chiffre qui détermine la respirabilité - ou perméabilité à la vapeur d'eau - (par ex. 10 000 g/m²/24h). Plus ce chiffre est élevé, plus le tissu est respirant. À partir de 10 000 g, on peut parler d'une veste qui respire bien.    

N'oubliez pas : une veste entièrement imperméable ne peut jamais être respirante à 100 %, quelle que soit sa qualité. Pour les efforts physiques intenses où vous transpirez vite et beaucoup, vous ne devriez pas choisir une veste extrêmement imperméable, mais donner la priorité à une excellente respirabilité. En fonction de votre activité, une softshell peut constituer le bon choix : moins imperméable, mais plus respirant qu'une veste de pluie.    

>> CONSEIL : Vérifiez si la veste de votre choix a des fermetures éclair de ventilation sous les aisselles. Si vous les ouvrez en marchant ou en faisant de l'exercice, vous aiderez votre veste à évacuer la transpiration et vous serez plus vite au sec.

Membrane ou enduit

On peut grosso modo répartir les vestes de pluie en deux catégories ayant chacune leur propre technologie d'étanchéité:

  • Les vestes avec membrane se portent comme une seconde peau. Elles sont équipées d'une membrane 100 % imperméable et respirante, souvent avec de petits pores qui facilitent l'évacuation de la sueur. Gore-Tex® est un exemple bien connu.
  • Les vestes avec un enduit (pensez à Texapore de Jack Wolfskin ou à DryVent de The North Face) sont également respirantes et étanches à l'eau et au vent, mais un peu moins durables. À l'intérieur, une fine couche de vernis - ce que l'on appelle l'enduit -a été appliquée pour prendre la place de la membrane et assurer l'étanchéité.

 

Découvrez ici toutes nos vestes de pluie imperméables pour homme >>

Découvrez ici toutes nos vestes de pluie imperméables pour dame >>

Couche après couche

Que vous choisissiez une  veste avec membrane ou enduit, demandez-vous pour quelle activité vous allez l'utiliser. En effet, cela influencera le système de couches de la veste.    

  • Pour les promenades par temps humide, une veste à 2 couches fera l'affaire. Dans ce cas, une doublure de protection - aussi appelée structure en maille ou simplement un filet - est cousue dans la veste pour qu'elle soit souple et respirante.    
  • Les coureurs, cyclistes et vététistes opteront plutôt pour un modèle léger à 2,5 couches. La couche protectrice est incorporée dans l'enduit ou la membrane, ce qui augmente la respirabilité. Attention : ces vestes sont fragiles et donc moins adaptées au transport de sacs à dos lourds.    
  • Pour l'escalade et le trekking intensifs, les vestes durables à 3 couches sont les plus robustes, mais comme la doublure est collée à la membrane, leur respirabilité est réduite.

>>CONSEIL : votre veste de pluie aura beau avoir des superpouvoirs respirants, si vous choisissez mal votre première et votre deuxième couche (par exemple, du coton), l'effet ne sera pas à la hauteur de vos attentes. Respectez toujours les règles du système à trois couches !

Revêtement déperlant supplémentaire

Grâce à la couche déperlante durable DWR (Durable Water Repellent), les gouttes d'eau glisseront sur la face extérieure de la veste. Cette couche déperlante empêche l'eau de pénétrer dans le tissu, la veste sèche plus rapidement et sa respirabilité est préservée. Sans cette couche, la veste est rapidement saturée d'eau, la transpiration ne peut plus être évacuée et de la condensation se forme à l’intérieur. Les saletés s'incrustent aussi plus facilement dans le tissu.    

Comment entretenir votre veste de pluie

Vous voulez mettre régulièrement votre veste de pluie à la machine ? Pour beaucoup de gens, cette idée paraît saugrenue, mais c'est la meilleure façon de prolonger la durée de vie de vos vêtements imperméables et d'optimiser à nouveau leur respirabilité. Si vous utilisez un agent d'imprégnation pour renouveler la couche déperlante, appliquez-le juste après le lavage. De cette façon, le produit adhèrera mieux au tissu.

Vous recherchez la veste imperméable et respirante qui vous aidera à rester au sec par tous les temps ?

>>Découvrez les vestes de pluie préférées de notre expert Outdoor.

 

Découvrez notre gamme complète de vestes imperméables ici >>