basket.timer.attention

basket.timer.time.is.running.out

Tous freins lâchés !


Tous freins lâchés !

Tout comme vous devez marcher quelques heures avec de nouvelles chaussures pour qu’elles deviennent confortables, vous devez également rôder les nouvelles plaquettes de frein de votre VTT.

Du chaud au froid

Votre VTT ne craint pas de mordre la poussière, ni de traverser la gadoue … sauf lorsque vous venez de monter de nouvelles plaquettes de frein. Vous devez en effet d’abord les rôder. En freinant une trentaine de fois à une vitesse d’au moins 35 km/h, de préférence en descendant une route macadamisée, les plaquettes s’échaufferont et pourront ainsi durcir adéquatement en refroidissant. Le résultat ? Vos plaquettes dureront plus longtemps et vous serez nettement plus en sécurité sur votre VTT. Placez toujours les plaquettes dans la direction de la conduite (indiquée à l’aide d’une flèche).

Presque neuves

Vos nouvelles plaquettes ont passé leur baptême du feu ? Il vous incombe à présent de bien les entretenir :

  • Veillez à ce que les disques et plaquettes restent toujours propres. Enlevez régulièrement l’huile, la graisse, le sable et la terre.
  • N’utilisez pas de détergent pour nettoyer vos disques et plaquettes. La couche de savon laisserait une pellicule qui réduirait l’efficacité des freins. Un nettoyant pour frein ou dégraisseur donne de très bons résultats.
  • Vérifiez aussi régulièrement si les rainures des plaquettes de frein sont encore profondes d’au moins 0,5 mm. Si ce n’est pas le cas, mieux vaut les remplacer le plus vite possible afin de ne pas endommager la partie arrière métallique des plaquettes.
  • Rouler par temps sec use moins les plaquettes. Par temps humide, le sable et la boue ont en effet uneffet abrasif. Vous devez donc procéder à des contrôles réguliers !