basket.timer.attention

basket.timer.time.is.running.out

Les cinq cols les plus costauds

Quelle est le secret du grimpeur solitaire qui, courbé sur son vélo et face au vent, s’échappe du peloton pour arriver en tête au sommet ? Découvrez-le vous-même avec ces cinq ascensions bien de chez nous, particulièrement traîtres lorsqu’on les sous-estime.

Le Mur de Huy

Sommet : 170 m

Lieu : Huy

Lieu de départ : Huy

Dénivelé : 121 m

Longueur : 1.300 m

% moyen : 9,8%

Km le plus raide : 17%

 

Ce casse-mollets doit sa réputation à la classique cycliste, la Flèche wallonne, où il a souvent départagé les favoris. Pour les spécialistes des courses à étapes, cette montée constitue un bon avant-goût des ascensions courtes, mais raides des Ardennes. En apercevant la pointe du clocher de l’église, on sait que le salut n’est pas loin. © Toerisme Vlaanderen

Le Vieux Quaremont

Sommet : 111 m

Lieu : Vlaamse Ardennen

Lieu de départ : Kluisbergen

Dénivelé : 93 m

Longueur : 2.200 m

% moyen : 4,2%

Km le plus raide : 11%

 

Le nom Quaremont est d’origine gallo-romaine et signifie « mont carré ». Cette montée est pavée du début à la fin. S’étendant sur 2,2 km, c’est l’une des ascensions les plus longues des Ardennes flamandes. Cette ascension est surtout connue grâce au Tour des Flandres. Jusqu’en 2011, le Vieux Quaremont était l’une des premières montées du parcours. Mais, en 2012, elle figurait au programme de la finale de la course avec obligation pour les coureurs de la gravir à pas moins de trois reprises.

La Côte du Stockeu

Sommet : 506 m

Lieu : Ardennen

Lieu de départ : Stavelot

Dénivelé : 227 m

Longueur : 2.300 m

% moyen : 10%

Km le plus raide : 21%

 

Cette montée sépare le bon grain de l’ivraie dans la classique Liège-Bastogne-Liège. L’important est de l’entamer mollet mollo. Avec un pourcentage de 21 % sur sa partie la plus raide, le sang monte vite à la tête ! Et, même lorsqu’on aperçoit la statue du « cannibale » (Eddy Merckx), il reste encore la moitié de l’ascension à avaler, mais sur des tronçons moins pentus. Pour la pause, il faut donc encore s’armer de patience et d’huile de jambe.

Le Koppenberg

Sommet : 77 m

Lieu : Vlaamse Ardennen

Lieu de départ : Oudenaarde

Dénivelé : 64 m

Longueur : 600 m

% moyen : 11,6 %

Km le plus raide : 22 %

 

 

Cette colline des Ardennes flamandes doit également sa célébrité au Tour des Flandres, ainsi d’ailleurs qu’au Koppenbergcross, une course de cyclo-cross organisée chaque année à la Toussaint. L’ascension se passe du début à la fin sur de mauvais pavés même s’ils ont été rénovés à plusieurs reprises. Selon les connaisseurs, il s’agit de l’une des montées les plus éprouvantes du Tour des Flandres.

Le Mur de Grammont

Sommet : 110 m

Lieu : Vlaamse Ardennen

Lieu de départ : Geraardsbergen

Dénivelé : 92 m

Longueur : 1.075 m

% moyen : 9,2%

Km le plus raide : 19,8%

 

Jusqu’en 2011, ce col clôturait traditionnellement le Tour des Flandres. La difficulté de cette ascension réside dans les pavés. Ils sont en effet placés de manière horizontale. Résultat : on a l’impression de grimper de petits escaliers !